04/09/2014

Salon du Dépannage et du Remorquage Albi 2014

Le CNPA Midi-Pyrénées organise la 7e édition du Salon du Dépannage et du Remorquage au Parc des Expositions d'Albi du 17 au 19 septembre de 9h00 à 19h00.

L'objectif pour cette année 2014 est de dépasser le millier de visiteurs enregistré l'an dernier.

Une cinquantaine d'exposants de la profession (dont quelques professionnels venus d'Angleterre, d'Espagne ou de Belgique) seront présents pour rencontrer les chefs d'entreprises, partenaires économiques, équipementiers et sociétés d'assistance.

Le CNPA Midi-Pyrénées animera sous forme de débat, l'Assemblée Générale des Dépanneurs Remorqueurs le jeudi 18 septembre à 8h45.

Une soirée spectacle aura lieu le jeudi à partir de 19h30, à laquelle sont conviés les professionnels et tous les exposants.

Pour plus d'informations vous pouvez contacter:

CNPA Midi Pyrénées  05 61 21 00 82

cnpa.midipyrenees@wanadoo.fr

et sur le site www.salon-depannage-remorquage.com

 


16/07/2014

Social : accords du 3 juillet 2014

Avec la signature de quatre avenants à la Convention Collective des services de l’automobile, le CNPA achève un important cycle de négociations entamé l’année dernière à la suite de la loi du 14 juin 2013 sur la sécurisation de l’emploi. L’extension de ces avenants a été demandée, en vue d’une application dès janvier 2015.

-L’avenant n°69 adapte le travail à temps partiel, pour tenir compte des besoins spécifiques des entreprises, en particulier les TPE, tout en renforçant les garanties reconnues aux salariés amenés à travailler à temps partiel. Cet accord prévoit les cas dans lesquels l’horaire convenu pourra être inférieur à la durée légale minimale de 24 heures par semaine, en particulier dans les entreprises de moins de 11 salariés. Le recours aux heures complémentaires est encadré, de façon à planifier au mieux les variations d’horaires en fonction du flux de clientèle, et à regrouper les périodes de travail. Il sera également possible d’augmenter temporairement l’horaire de travail des salariés à temps partiel, pour remplacer un collègue ou faire face à un surcroît d’activité, moyennant une majoration de 10% du salaire horaire.

- L’avenant n°70 sécurise le recours aux conventions individuelles de forfait en jours, notamment par la mise en place d’une surveillance renforcée de la charge de travail, à l’occasion d’un entretien annuel qui permettra de faire le point sur l’amplitude des journées de travail et l’articulation entre l’activité professionnelle et la vie personnelle et familiale, avec proposition d’actions correctives en cas d’inadéquation avérée.

- L’avenant n° 71 porte sur les classifications et les qualifications professionnelles, l’insertion et la formation professionnelle. Il rénove l’ensemble des dispositifs de formation, en cohérence avec la réforme législative qui prendra effet dès janvier 2015, notamment sur des points essentiels tels que l’entretien professionnel, la GPEC, la validation des acquis de l’expérience et la professionnalisation. Il précise le rôle de l’ANFA dans la politique de formation de la branche et dans la collecte des contributions qui la financent. Une contribution conventionnelle de 0,2% des salaires, due par les entreprises de 10 salariés et plus, va permettre à ces dernières de bénéficier d’une démarche collective allégeant les investissements en formation que les évolutions du secteur rendent nécessaires. L’avenant n°71 détaille les modalités du compte personnel de formation, définit les actions de formation qui y sont éligibles au titre de la branche, fixe les conditions de prise en charge par l’ANFA et prévoit les cas dans lesquels un abondement de 70 heures pourra être attribué aux salariés. Enfin, dans la perspective attendue d’une réforme de l’apprentissage en vue de relancer cette voie d’insertion professionnelle sans égale, la prime de réussite qui était versée aux apprentis à l’obtention du diplôme est supprimée.

- L’avenant n°72 revalorise les salaires minima. Une majoration uniforme de 0,8%, avec un minimum de 15€ pour chaque échelon, et un alignement de l’échelon 17 (maîtrise) sur l’échelon 9 (ouvriers-employés), prendra effet le 1er janvier 2015. Ainsi la grille commencera à 1467 € (échelon 1 non qualifié) pour aller jusqu’à 4921€ (cadre niveau V).

En savoir plus


29/04

Rapport d'activité 2013

Consultez le rapport d'activité 2013


11/04

PACA : les carrossiers du CNPA au rendez-vous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une soixantaine de professionnels a participé à la réunion régionale organisée par le CNPA le 8 avril à Aix-en-Provence. Ce rendez-vous dédié aux carrossiers a permis de passer en revu tous les sujets d’actualité et de présenter toutes les actions syndicales conduites par le CNPA au service de la profession.

Après un rapide état des lieux et des perspectives de la filière, les représentants des Carrossiers du CNPA, dont Yves Levaillant, son Président national, ont abordé plusieurs thématiques au cœur des préoccupations des professionnels :

  • les relations assureurs-réparateurs : libre choix de son réparateur et loi sur la consommation, alertes sur les conventions COVEA, SFEREN, NOBILAS, facturation des prestations annexes dont celle des VR, tentative de dialogue direct avec les assureurs, point d’étape des travaux CEPC, actions pour une vérité des temps et une vérité des coûts en carrosserie ;
  • les relations avec les experts : règlement des litiges avec les experts, limites du rôle économique des experts, point d’étape sur le VE, responsabilités des réparateurs ;
  • Une norme AFNOR pour la profession, relations avec les entreprises de débosselage...

De l'avis des professionnels, un rendez-vous incontournable pour mieux s’informer et se défendre. A renouveler !


02/04

GARAC : dernière journée portes ouvertes le 5 avril

 

Le GARAC ouvre ses portes aux jeunes et aux familles pour les informer sur les métiers de la Distribution et des Services de l’Automobile, de la Moto et du Poids lourd le samedi 5 avril de 9h à 12h30.

 

 

POLE ACCUEIL
- Informations sur les orientations possibles
- Renseignements sur les études au GARAC
- Dossiers de candidature et Inscriptions
- Présentation de l’Association des Parents d’élèves

VISITES GUIDÉES du GARAC
- Visite Formations supérieures Industrielles
- Visite réservée aux candidats pour les formations BTS Après-Vente Auto (VP, Moto et VI), BTS Conception et Réalisation de Carrosseries, Formation d’Ingénieur du CNAM spécialité Maintenance de Véhicules, en partenariat.
- Visite générale et/ou thématique
- Visite réservée aux candidats pour les autres formations techniques (hors celles citées ci-dessus) et pour TOUTES les formations tertiaires.
- Visites à la demande
- Internat classique, Internat-Résidence, Résidence Etudiants.

Pour en savoir plus sur le GARAC


13/02

Elections municipales 2014 : faites entendre votre voix !

 

Des positions clairement autophobes ? Une fiscalité locale excessive ? Des emplois de proximité menacés ? Des solutions de mobilité innovantes ? Une nouvelle place pour l’automobile dans la ville ?

A l’occasion du scrutin des municipales les 23 et 30 mars prochains, les candidats ont formulé des propositions qui impactent directement nos métiers.

Intéressantes, dangereuses ou originales, elles sont au cœur de vos préoccupations de citoyen et de chef d’entreprise.

Aussi, le CNPA vous invite à réagir aux articles mis en ligne sur notre blog de campagne www.avenir-automobile.fr et à y laisser vos commentaires.

Soyez acteur de la campagne et faites entendre votre voix !


29/01/2014

Libre choix du réparateur : la loi enfin votée !

Le libre choix du réparateur est définitivement inscrit dans la loi ! Les Sénateurs réunis en séance publique ont adopté le texte en seconde lecture. Ce vote couronne de succès les années d’actions syndicales de notre Organisation sur ce dossier prioritaire. Ce travail de conviction a été mené par le CNPA auprès de tous les acteurs : ministères, DGCCRF, Commission d’Examen des Pratiques Commerciales, députés et sénateurs, interprofession (CGPME...).

Les deux dispositions qui ont été défendues par notre Organisation sont désormais gravées dans le marbre :
- le rappel du libre choix s’applique non seulement aux nouveaux contrats conclus après la publication de la loi, mais également à ceux qui seront tacitement reconduits ;
- il devra figurer sur les différents supports envoyés par les assureurs.

Un arrêté doit préciser les modalités du rappel du libre choix à l'assuré au moment du sinistre : le CNPA est d’ores et déjà force de proposition pour cette étape finale.

Soyez assurés de notre même conviction pour veiller à l’application concrète de la loi !


23/01/2014

Voeux 2014 du CNPA

Patrick Bailly, Président National du CNPA, entouré de son Equipe, a présenté hier les vœux de la distribution et des services de l’automobile, lors du cocktail annuel de notre organisation.

« Comme ne le savent que trop bien nos distributeurs et nos prestataires en « mobilité », nos modèles reposent sur la vente, l’après-vente et le service… Il ne faut pas oublier le client. Un automobiliste, d’ailleurs, qui a certainement des devoirs en termes de sécurité routière et d’environnement, mais aussi un droit : celui de se déplacer librement.

Oui, les modèles économiques évoluent et leur mutation pose un grand nombre de problèmes. Oui, le CNPA y prendra sa part en fédérant tous ses professionnels sur une vision et une dynamique de filière. Nous sommes tous concernés, et nos 21 métiers sont en première ligne, face à leurs clients.

Non, préserver les formes de statu quo est vain : l’économie, la société, les attentes de nos clients vont très vite et bousculent les codes habituels. Il faut donc conserver une idée d’avance, être attentifs et ouverts aux changements en les précédant. (…)

Comment ces ruptures ne seraient-elles pas passionnantes et attractives pour les nouvelles générations ? Nous leur proposons de prendre part à cette nouvelle révolution. Le technicien et le commerçant, voilà en effet l’esprit pionnier qui caractérise depuis toujours l’automobile ! »

Lire l'intégralité du discours